Archive for the 'Perso' Category

Va te faire Quantifier !

Bon on va faire un petit bilan d’étape de l’utilisation de mon FitBit Flex

FitBit Flex

Déjà, ça ne s’utilise pas ‘seul’ :

  • Il y’a tout un éco système d’applications et de sites autour qui rendent l’utilisation plus agréable/simple/drôle (enfin, l’utilisation “avancée” parce que pour l’enregistrement pas/sommeil, y’a besoin de rien ). Voilà ma petite liste
    • MyFitnessPal : Le site est pas forcément utile mais l’application sous Android est mieux gaulée que l’application d’origine FitBit pour la saisie de nourriture. Base de données bien plus riche et surtout fonctionnalité de scan de code barre qui fonctionne super bien.
    • Fitocracy : C’est de la Gamification à l’état pur. Des badges, des e-amis qui vous encouragent. Rigolo mais vu que je ne suis pas encore entré dans la phase méga fitness, pas indispensable
    • RunKeeper : Utile pour suivre les marches. Mais aussi les séances de natation et bientôt de vélo 🙂
  • Que ce soit via FitBit ou Fitocracy, ce qui est aussi motivant, c’est le “challenge” par rapport aux autres. Combien de pas j’ai fait cette semaine versus mes amis, se lancer des challenges etc. Je pense que cette dimension “sociale” joue un vrai rôle dans la prise de conscience et les efforts.

 

Ensuite, ça fonctionne 🙂 Je ne me pèse toujours pas donc je ne peux pas chiffrer le truc autrement qu’une bonne taille (voire 2 ) de pantalons perdue(s) en 2 mois mais par contre je le sens et ça se voit.

Le fait de noter toutes les calories ingérées rend un peu “précautionneux” : Oui, il est tentant ce pain au chocolat mais ses 430 calories alors qu’on ne va pas à la piscine le midi font un peu réfléchir.

Le fait de manger “moins et mieux” fait qu’automatiquement, je mange plus lentement histoire de savourer ( non pas que je me prive mais c’est un fait que j’ai diminué les quantités et certains aliments ).

Le fait de manger “moins” fait que quand on a faim, on a vraiment faim. Donc on écoute un peu plus son corps.

Les petites lumières qui s’allument sur le bracelet donnent quand même envie d’aller au prochain cran 🙂 On se gare un peu plus loin pour marcher, on va plus facilement faire un tour à pied avec le chien, on va jouer à Ingress en marchant au lieu de le faire en bagnole etc.

Le suivi du sommeil est lui aussi assez intéressant. On se rend compte que certaines nuits où on se sent bien reposé, on a eu 3 grosses phases de sommeil profond avec 2 petits éveils perdus là au milieu, on réalise le “déficit de sommeil” qu’on construit jour après jour.

Les petits défauts ( parce qu’il y’en a quand même ) :

  • ça ne compte pas les montées d’escalier ( pas d’altimètre ) : c’est dommage parce que à la fois ça fait plein de challenges de plus mais surtout vu qu’on a tendance à justement prendre plus les escaliers, ce serait aussi bien que ce soit pris en compte.
  • Pas de fonction de réveil “intelligent” : ce qui m’attirait vraiment dans le JawBone c’était la fonction intelligente de réveil qui te sort de ton sommeil au meilleur moment même si c’est avant l’heure. Y’a pas ça sur le Flex, c’est un peu dommage.
  • Le passage en mode de nuit quand on tape sur quelque chose. Si on tronçonne ou enfonce des piquets ou des clous ( ok c’est pas tous les jours je l’accorde 🙂 ), le Flex passe assez facilement en mode nuit, ce qui est un peu bizarre 🙂

 

Sinon, au global, je ne regrette vraiment pas de m’être mis dans cet univers de la Self Quantification. Je retourne à la piscine, je commence ( doucement, très doucement ) un “programme” pour au final courir, je vais reprendre un vélo, je fais attention à ce que je mange, je bois.

C’est vraiment le genre de “déclic” qui marche bien pour un geek trentenaire sédentaire qui s’empâte.

PS : Allez vous intéresser à Unlish petite start-up de Quantified Self de Montpellier qui utilise le SoLoCoMo (Social Local Connecté Mobile ) de façon très pertinente.

La bise chez vous

 

Slammy.

 

Tentative de transformation

Pour une fois, rien à voir avec le Rugby 🙂

Suite à un article dans le Canard PC de l’été où Omar Boulon fait un comparatif entre plein de gadgets Fitness Techno, je me suis reconnu dans ce qu’il disait/vivait.

Je m’étais pas mal repris en main niveau alimentation et donc perte de poids ( pas autant que madame mais mon faible pour le tartare et la bière n’aide pas :S ) mais pas autant que j’aurais pû/dû.

Suite à l’article, je me suis intéressé de plus près à ces jouets qui servent de E-Coach ( j’avais déjà étudié avec intérêt le FuelBand de mon jumeau @sdelbecque ) et je pensais arrêter mon choix sur un UP de JawBone.

Après avoir parcouru un peu les forums, il semble que le taille L soit un peu petit pour mon poignet. Donc j’ai choisi le second ( qui d’après pas mal de sites est même mieux ) le FitBit Flex.

Commandé sur Amazon Dimanche, livré Mardi au fin fond de la Haute Marne.

Configuré, synchronisé avec le S4, familiarisation avec l’interface du site et de l’appli.

On est donc au jour 1, je n’ai pas encore essayé les fonctions de sommeil par contre je commence à noter tout ce que je mange, pire qu’une fille :p

J’écrirais un peu voire je publierais un peu des g raphes et des machins.

 

Vu que personne ne lit, c’est sans risque 🙂

 

Slammy, peut être bientôt ( enfin 2014 quoi ) ex gros.

Cruel, Crazy, Beautiful world …

Oui ce sont les paroles d’une chanson de Johnny Clegg. Normal, alors que le monde a les yeux rivés sur l’Afrique du Sud, j’y suis.

Slammy, numéro 1 sur les endroits qui comptent 😀

Plus sérieusement, je suis sur un projet à Vryheid au coeur du KwaZulu-Natal. La ville n’est pas très grande mais le projet est intéressant, au moins 70 horodateurs, une implication des locaux. Intéressant en diable.

Par contre, l’Afrique, c’est vraiment une claque. A part quelques incursions en Tunisie, je n’avais jamais vraiment été sur le continent Africain. Là avec l’Afrique du Sud, j’en prends plein la gueule pour pas un rond. Par quoi je commence … Depuis l’avion qui se pose à Johannesburg ( -5° ! c’est l’hiver Bru ! ), on voit bien les townships tout autour. Après, la route entre Durban et Vryheid permet de voir tous les côtés de l’Afrique : Une maman et son gamin de 2 ans qui traversent l’autoroute 2×2 fois, des gamins qui poussent des brouettes avec des bidons pour aller chercher de l’eau, les gens qui font du stop n’importe où, le guide qui vous explique que pour les femmes, le tarif est assez simple : du cul pour des kilomètres, les townships qu’on voit bien depuis la route et où on peut constater que ni l’électricité ni l’eau ne sont présentes etc etc etc.

Une fois à Vryheid, on voit bien ce qu’était l’Apartheid. Je suis rentré dans un magasin, tout le monde m’a regardé déjà dans la rue et encore plus dans le magasin. A priori, c’est un magasin pour blacks… mais la proprio derrière la caisse est une blanche. Va comprendre charles.

Idem chez Dee’s, LE restaurant de Vryheid. Que des blancs, quelques indiens mais pas un noir. Vraiment bizarre comme atmosphère.

Super cliché : il n’y a pas 1 mais 2 KFC à Vryheid. Il y’a aussi Nando’s, dont l’ingrédient de base des plats est … le poulet !

Beaucoup de musulmans mais des modérés, qui vomissent les intégristes, les talibans et ont une vision de la vie vraiment intéressante.

Je développerais un peu mon séjour vu que je vais me remettre à écrire un peu plus sur ce blog.

Rapidement :

  • Séries ‘télé’

Flash Forward : LA surprise en série cette saison. Evidémment, elle est annulée. 6 saisons de Lost, une seule de FF. Qui a dit Carnivale ? Ou Firefly ?

The Big Bang Theory : J’ai chopé 4 épisodes dans l’avion au retour d’Australie en Mars/Avril, un coup de téléchargement en rentrant et je me suis enfilé les 2 saisons plus tout ce qui était passé de la 3ème avant de devenir accro et d’attendre le téléchargement d’un nouvel épisode comme Vodka attend ses croquettes.

Fringe : Idem, vu dans l’avion, récupéré la S1 en téléchargement, la S2 via Alan ( merci man ) et je suis au début de la 2 après avoir dévoré la 1. Vraiment pas mal. Ca rappelle pas mal les X Files du début. Je donne au moins 1 pouce.

True Blood : La saison 3 a attaqué. Elle pogne. Grave. Genre GRAVE.

  • Films

Kick Ass : Pas de commentaire. ALLEZ LOUER CE FILM. Franchement, énorme. En plus pour une fois que Nicolas Cage joue vraiment 😀

The Crazies : Encore un remake d’un grand classique d’horreur des années 70/80. Pas mal. Quelques faiblesses dans le scénario, un flou artistique sur le pourquoi du comment mais quelques très bonnes scènes et surtout un message assez fort ( en gros le gouvernement ment, l’armée n’hésiterait pas à tirer sur des civils etc )

She’s out of my league : Bof. Quelques bons trucs mais un peu trop “comédie ado américain”. J’aime bien d’habitude mais là y’en a un peu trop.

J’en oublie. Je ferais une liste 😀

Ah j’oubliais : Un excellent week end de promo. Bonne ambiance, le canyoning top, j’ai pas pu faire la spéléo 🙁 Seul nuage, Gann’m qui réussit à se foutre en vrac sur un vélo d’herbe pendant que Tohan qui joue à MarioKart IRL s’en sort avec un genou qui fait mal.

Et je vais être papa pour la deuxième fois. Pendant ce temps, Maxence est devenu propre en rien de temps.

A bientôt les gens.

On my way to BrisVegas

J’ai oublié :

– de parler de 2 albums :

  • Intimacy de Bloc Party ( un cadeau de Noël en plus !! ) : Je savais y’a 4 ans quand on les a vu en première partie d’Interpol qu’ils iraient loin ces petits. Le dernier opus est un peu plus péchu que Week End in the City qui était un peu trop mélancolique pour moi tout en restant excellent. Halo avec ses riffs de guitare quasi pas distordues et ses bridges batteries est assez énorme en lui même mais tout l’album est bon ( en même temps, j’écoute rarement des trucs qui ne me plaisent pas :p )
  • All Hope is Gone de SlipKnot : Oui j’écoute du SlipKnot ( en plus aujourd’hui j’ai un sweet à capuche ! je suis the true rebelz 😀 ) depuis que j’ai pris la claque de Pulse of the Maggots en version clip vidéo. Si on passe au delà des chansons qui sont même plus du niveau du brut de décoffrage, on se rend compte qu’en fait les morceaux sont travaillés comme de la marqueterie. Les accords tombent juste, la puissance sauvage du chant est exploitée fort à propos et l’énergie brute qui se dégage de l’ensemble donne envie de secouer la tête ( bon et aussi de montrer sa langue et de rouler les yeux aux petites vieilles dans le RER )

– de vérifier mes DVDs de DivX, Comics et séries 🙁 Résultat des courses, je regarde les films qui sont mis à disposition par Cathay.

Pour cette portion du trajet ( Paris => Hong Kong ) j’ai vu

  • Ghost Town : Une comédie romantique sympathique dont le pitch est “He sees dead people … and they annoy him’. Tea Leoni ( Madame Duchovny jusqu’à fin 2008 🙁 ) est de plus en plus belle en vieillissant et l’ensemble est “mignon”.Un peu sucré et pétri de bons sentiments mais bon, c’est ce qui arrive quand on oublie Trailer Park Of Terror chez soi 🙁

    Affiche de Ghost Town

    Affiche de Ghost Town

  • Fred Claus : Comédie pure celle ci ( forcément, y’a Vince Vaughn dedans 😀 ) qui brode sur le thème de Noël et du père du même nom. Kevin Spacey en “efficiency spécialiste” est à sa place, Vaughn est drôle comme d’habitude mais là encore, on reste dans la comédie gentillette avec happy ending et message positif.
  • Donc de rage, j’ai regardé Fracture. Anthony Hopkins a des mimiques de Lecter ( ou alors c’est parce que son rôle d’Hannibal Lecter est brulé sur nos rétines ? ) et est parfait dans le rôle de l’enculé de mari calculateur.Face à lui Ryan Gosling tire bien son épingle du jeu.Me semblait bien l’avoir déjà vu, je le confondais avec Scott Caan mais en fait, il a joué dans Remember the Titans. Pour en revenir au film lui même, bon thriller policier bien construit avec une intrigue qui tient la route. Les mobiles avec les billes en verre qui roulent par contre servent à rien 🙁
  • Enfin j’ai revu avec plaisir Batman Begins : l’alchimie Nolan / Bale marchait déjà bien en 2005, pas étonnant qu’elle ait continué aussi bien dans The Dark Knight. Quand en plus les seconds rôles ( enfin Gary Oldman, Morgan Freeman et Michal Caine, paye tes seconds rôles quoi … ) sont denses, existent et ne servent pas uniquement de faire-valoirs, on se retrouve vraiment avec un film qu’on voit ou revoit avec plaisir et dont les visionnages successifs permettent surtout de découvrir de nouveaux détails qui renforcent l’idée que les différents Batman précédents, même celui de Burton, étaient trop lumineux.

Ca y’est la rentrée est faite …

Heureusement que j’arrive à trouver de la motivation dans ce que je fais sans quoi, je me jette :]

La Hollande, encore et toujours, un peu de Strasbourg et des espoirs déçus chez les kangourous…

Niveau jeu, Warhammer Age Of Reconing est en Open Beta, la “release” est prévue le 18, les CdA sont dans les starting blocks … et moi je m’interroge :S
Mon mage Wow commence à être bien stuffé, je commence à savoir le jouer ( même si le cycle feu n’est pas super compliqué :)) et j’ai découvert que ce soit avec les Seelies ou les Diamond les gros raids High Level ( Tempest Keep, SSC , Hyjal etc etc ) donc forcément, mon côté gros bill prend le dessus et veut aller au bout.
Ne serait ce que pour avoir vraiment du matos super décent ( cap toucher, 1000+ en dommages feu , 10k+ HP )

Donc sachant par expérience que 2 MMORPGs en même temps c’est un voeu pieux, j’ai pas une envie folle de me mettre à W.A.R si ça signifie baisser le rythme sur WoW ( même si le rythme n’est plus aussi intense qu’à la grande époque DAOC ). Vu qu’en plus, WoTLK ( la seconde extension de World Of Warcraft ) arrive bientôt, je te tiendrais informé cher public.

Niveau films, quelques voyages en train ont aidé.
Principalement, des films à rendre le cerveau disponible.

Le moins bon, The Mummy : Tomb of the Dragon Emperor. Ok, Brendan Fraser est drôle, les effets spéciaux ( surtout les Yétis qui font un drop et lèvent les bras ) sont bien gaulés mais l’histoire est bien bien naze. Le coup du fils de l’archéologue, Indiana Jones entre autres l’avait déjà fait. Il faudrait que je revoie les 2 premiers mais là, on est vraiment dans le “débranche le cerveau/mange du popcorn”.

La bonne surprise, HellBoy 2 : The Golden Army. Il faut vraiment que je me penche un peu plus sur le comic parce que l’univers a l’air vraiment sympathique.Le film en lui même est pas mal, quelques messages écolos rigolos, l’opposition humains/créatures parle pas mal au fan d’Héroic Fantasy et les scènes de baston sont bien gaulées.

L’inclassable parce que trop fan the X Files I want to believe. Oui c’est juste un gros épisode et encore, sans conspiration, sans extra terrestres. Oui y’a des trucs dont on se fout éperdument, oui Skinner arrive comme un cheveu sur la soupe mais bordel, qu’est ce que c’est bon. Scully, Mulder, XZibit, la musique de Mark Snow, les expériences bizarres, les crises de foi de Scully.Chris Carter sait parler aux fans :p

Dark Knight Wanted

Semaine de vacances chez Papy Mamie pour Maxence, semaine de reprise pour les parents.
Me rendant compte que j’avais des places tarif CE qui me restaient pour le Pathé Beaux Arts.Nous sommes donc aller voir The Dark Knight en version originale.Ayant pris soin de ne pas regarder trop de bande annonces ou de spoilers ni de lire trop de critiques, j’ai pu apprécier le film de façon objective.Vraiment sombre, avec un tas d’acteurs vraiment excellents. Evidemment c’est dommage pour Heath Ledger car il a donné au Joker une dimension encore plus sombre,encore plus instable et quelque part encore plus proche de Batman que Nicholson en son temps. Les autres acteurs sont eux aussi impeccables, j’aime de plus en plus Christian Bale même si la voix qu’il prend quand il est Batman est vraiment super bizarre.
Ajoutons à ça des effets spéciaux aux petits oignons ( qui me font encore plus apprécier le fait de l’avoir vu sur grand écran ) et on comprend mieux les raisons du carton que ça a été.

Mon seul regret, la mort de Dent. Ca aurait fait un deuxième opus de toute beauté…

Vu aussi mais pas vraiment au même niveau Wanted.Angelina Jolie, des flingues, des couteaux , de la baston et Morgan Freeman en super méchant. C’est souvent excessif dans les cascades, dans les bastons, dans les balles déviées mais ça reste une bonne relaxation du cerveau. La scène finale dans la bibliothèque vaut à elle seule le coup.
La question de fin “What have you done lately ?” est bien amenée aussi 🙂

De l’influence du soleil sur la régularité des mes billets …

Forcément, il a fait plutôt beau ces 2 dernières semaines donc même si je passe encore du temps devant mon PC, je ne prends pas le temps d’écrire ces billets que toi lecteur tu attends fébrilement ( où on discerne chez le sujet un début de mégalomanie schizophrène ) MAIS le temps pourri des 2 derniers jours fait que bien obligé, je rattrape le retard :]

D’abord, la pièce de théâtre dont je parle depuis 3 semaines. Ca s’appelle “Histoires à Lire Debout” et c’est joué,dans la version qui nous intéresse, entre autres par Ispa, Consul de Colère.

Pour faire court, disons que toutes les soirées où il n’a pas pu combattre des pixels avec nous parce que “Non ce soir j’ai théâtre” ont été bien employées et en bonne compagnie.

La pièce en elle même, son sujet sont déjà forcément attachants quand on aime lire et qu’on a fréquenté quelques bibliothèques et médiathèques. Il est ensuite servi par des acteurs certes amateurs mais qui comme tous les acteurs sont “habités” par la pièce qu’ils jouent. Même la bibliothécaire arrive à paraitre sinon attachante du moins plaisante à écouter.

Ensuite, et là je pense que c’est le metteur en scène qu’il faut saluer, l’utilisation non pas de la seule scène et de son décor minimaliste ( chapeau aux éclairagistes d’ailleurs, utilisation optimale des moyens à disposition ) mais aussi de l’ensemble de la salle prenant ainsi le public à contrepied et l’obligeant à ne plus rester “passif” mais à s’impliquer ( certes pas beaucoup ) pour continuer à profiter du spectacle.

Histoires à Lire Debout

Je ne sais pas si de la pub sera faite autour, il me semble que les représentations sont finies et je ne pense pas qu’il y’aura un DVD 😉 mais en tout cas, merci Ispa, ce fut agréable à regarder et ça me change un peu de mes critiques de films.

J’en fait quand même une petite histoire de.

American Gangster de Ridley Scott. Russel Crowe, Denzell Washington déjà au niveau des acteurs et du réalisateur, du lourd. Ensuite, un film de genre, le crime organisé américain ( comme Heat, GoodFellas, GodFather etc etc ) avec certes parfois ses lourdeurs dans les dialogues convenus et certains clichés attendus ( la drogue, les filles etc ) mais, bien qu’il puisse sembler un peu long ( 2h et des brouettes ), chaque scène pose l’intrigue, les personnages, le contexte. On peut si on s’attarde un peu, voir aussi dans l’ensemble du film une critique de la politique américaine sur beaucoup de points : la Guerre, la guerre contre la drogue, les hypocrisies entre services de police. Dans l’ensemble, un bon film de genre.

Enfin, j’ai définitivement le virus Wow… Faut dire qu’ayant été un BlizzFan pendant toutes ces années de Diablo 2, je ne pouvais que succomber à la Blizzard Touch. C’est bien fini, ça bug très peu voire pas, mes 321 addons font que je peux jouer exactement comme JE veux. Bon je ne suis que level 61 donc je n’ai pas encore pu gouter aux gros raids mais quand même, l’un dans l’autre je suis accro.

Beware the Ides of March

We are Anonymous
We are Legion
February was just the beginning

Knowledge is Free. Get Informed

http://lermanet.com/
http://forums.enturbulation.org/viewforum.php?f=26
http://www.lermanet.com/cisar/

Casse toi pauvre con…

Propos tenus par notre omniprésent et super classe chef de l’Etat.
Video : ( Supprimée sur le site du parisien )

Merci YouTube

Article du Nouvel Obs
Entre ça et les propos très limite de sa collaboratrice mignon sur les sectes, je pense qu’on peut lui retourner le compliment.

La pire croissance des dix dernières années pendant que les patrons s’augmentent de 40%, les prévisions de croissance qui sont moroses, la Bourse dans laquelle tant de gens ont, parfois sans le savoir, leurs économies qui dévisse, les dénis de Droits de l’Homme un peu partout en France chaque jour ( dernier épisode en date, l’assaut donné à un repaire de marchands de sommeil qui sert en fait à arrêter 105 sans papiers expulsables ) etc etc etc
Police partout, Justice nulle part … et en plus on ne peut même plus détester les pandores, la plupart sont contre cette instrumentalisation à outrance de leur métier et la dictature de la statistique aux dépends de la mission “sociale”.

La loi de sureté qui est retoquée par Badinter, Guigou mais surtout par l’unanimité des syndicats d’avocats, de magistrats et de professions juridiques qu’on peut difficilement qualifier de dangereux gauchistes …

Sympa le bilan non ?

Sur le plan personnel, ça va beaucoup mieux 🙂 Grosse raclette party hier soir suivie d’un crumble aux pommes de toute beauté en regardant France Angleterre. 2 ombres au tableau, Tom pas là parce que trop fatigué et défaite française. Partie remise pour les 2 ombres 🙂

CSI Las Vegas saison 7 finie avec un cliffhanger de folie pour le premier épisode de la saison 8 ( que je lutte pour ne pas regarder via le web ). Saison 5 de 24 entamée, toujours aussi rebondissant. Plus d’épaisseur donnée à certains personnages “secondaires” des saisons précédentes ( Aaron Pearce surtout ).

Béta de W.A.R et de A.O.C. Je n’ai pas le droit d’en dire plus. 😀

Qui fait le malin, tombe dans le ravin…

Enfin, pas dans le ravin mais malade.
Mercredi soir, concert de Deep Purple à Micropolis. Fookin AWESOME !! Hush, Strange kind of Woman, Pictures of Home, Highway Star, Space Trucking, Smoke on the water of course, Black Knight plus un solo de folie de Steve Morse qui est vraiment énorme …

On enchaine dans la foulée avec le Bloc Santé jusqu’à 4h30 du matin, tel le jeune. Biaude sur le dos pour faire plaisir aux faluchés et pour répéter pour ce week end car ce week end, Bapt’s à Clun’s \o/.
Peu de 196, peu de 22, peu de Trad’s. Enfin y’avait Tohan, y’avait Nada et dans l’ensemble c’était un bon week end. Par contre, aujourd’hui une bonne grosse crève des familles, un mal de crâne en plomb et de la fièvre 🙁 Ca m’apprendra à pas me placser au moins l’alcool aurait tuer les microbes. Semaine prochaine, intégration/validation du projet et ensuite ligne droite à pleine vitesse pour l’installation à Seattle début d’année 2008.